La survie en temps de crise, l'apprentissage de l'humilité

5 pistes de réflexion pour un plan de continuité d’activité réussi

 

Définition

Le plan de continuité d’activité (PCA), ou business continuity plan (BCP) est un document devant permettre à une entité de fonctionner même en cas de désastre ou de crise majeure.

 

Son objectif est d’anticiper un événement qui a le potentiel de perturber gravement le fonctionnement optimal d’une organisation et de proposer une stratégie visant à limiter l’impact de cet événement.

 

Dans ce premier article, nous traiterons de 5 pistes qui fonctionnent lors de crise majeure. Le deuxième article sur le sujet traitera des réflexions alternatives, du défi d'imaginer l'inimaginable quand tout va bien.

 

 

 

PCA 5 pistes - Itecor - article 1

 

5 pistes pour un PCA réussi

Prévenir imparfaitement plutôt que de... ne pas guérir

L’anecdote suivante permet de bien comprendre l’importance de l’imperfection. En 2010, Meghan Bellows était en train de terminer son doctorat en génie chimique. Bloqué dans ces schémas d’optimisation, il avait de surcroît un autre problème. Il allait se marier. Si le mariage n’était évidemment pas le problème, le plan de table l’était. Avec dix personnes à chaque table, il était déjà difficile de trouver une solution mais avec onze personnes de sa famille, cela devenait impossible.

 

C’est ce qu’il croyait jusqu’au moment où il décida de ne plus chercher la perfection. Il relâcha l’hypothèse selon laquelle tous les membres de la famille devait être à la même table. Lui vint alors l’idée de changer de concept et de grouper les gens par affinité et non par lien de parenté. Le fait d’accepter l’imperfection lui permit la relaxation d’une hypothèse et ainsi une solution fut trouvée.

 

Il en va de même pour un PCA. Accepter avec humilité qu’il ne sera pas parfait permet d’ouvrir la porte à de nombreuses solutions originales.

 

L’utilité des scénarios de continuité facilite la réactivité

Le fait de créer des scénarios de PCA qui se basent sur des événements qui n’ont pas de lien direct avec l’événement actuel, n’est pas une perte de temps. Le processus nécessaire à la création d’un PCA permet une réactivité plus importante lorsque la rapidité compte. Se baser sur un PCA existant, même s’il se fonde sur d’autres postulats de départ, va permettre une adaptabilité rapide à l’événement sans devoir reprendre le processus depuis le départ. Le fait d’avoir développé des scénarios de continuité sur d’autres risques facilite, dans l’état d’esprit des acteurs de l’entreprise, de vite basculer sur la mise en œuvre de mesures réactives.

 

Sécurité de l’information

Tous les investissements principalement organisationnels mais aussi techniques sur la sécurité de l’information permettent de répondre à une crise sans prise de risques disproportionnés. La continuité d’activité est établie comme un sujet majeur de la sécurité de l’information. Le lien entre la continuité des activités et la sécurité de l’information converge de manière inexorable. Il est désormais impératif de lier les deux éléments afin de réduire les impacts financiers, opérationnels ou de réputation potentielle.

 

Eviter le risque de disruptions par la planification des flux

Le bon fonctionnement de l’organisme requiert la maintenance des flux internes. Le PCA permet de planifier comment ces flux peuvent être maintenus en regard à un ensemble de risque de disruptions. Un organisme qui doit faire face à une disruption de flux prend des mesures de mitigation où certaines fonctions (ou organes) sont momentanément ou définitivement sacrifiés pour tenter de sauver le reste. Il peut être amener à devoir faire des choix cornéliens.

 

Sacrifier pour sauver

Quand plusieurs disruptions conjointes arrivent, les choix sont d’autant plus difficiles. Il suffit d’imaginer une catastrophe naturelle qui arriverait pendant une pandémie, le défi à relever serait énorme. Pour un PCA réaliste il faut donc réfléchir en amont sur ce qu’on est d’accord de sacrifier pour ce qu’on veut sauver. Il est illusoire de vouloir tout sauver. La crise actuelle nous en donne un parfait exemple. Où mettre le curseur entre sacrifier l’économie et nos libertés pour sauver nos vies. En réfléchissant en amont dans le cadre d’un PCA, cela permet une réflexion posée sans la pression de l’événement en cours.

 

Conclusion

Fort de notre expérience et d’une volonté de remise en question perpétuelle, nous avons également défini des pistes de réflexion alternatives, hors des sentiers battus. Ces défis intellectuels doivent permettre une ouverture d’esprit supplémentaire et ainsi de créer le cadre pour le développement de solution répondant d’autant mieux aux besoins de l’organisation. Nous verrons dans l’article suivant trois défis majeurs auxquels la société pourrait être confrontée.

 

Quelles sont vos expériences en temps de crise? Vos commentaires et remarques sont les bienvenus...

 

Plus d'information sur Itecor? Cliquer ici...

 

 

 

Références:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_de_continuit%C3%A9

Penser en algorithmes, Brian Christian et Tom Griffiths, 2019